Objectifs et mot de l’année 2017

2017 est là et j’ai envie de l’accueillir à bras grands ouverts. J’ai envie de vivre une vie extraordinaire. J’ai trouvé le mot qui définira mon année. C’est dur. C’est même très dur. Mais j’y crois. Parce que, comme l’adolescente que j’étais, si je n’y crois pas, je tombe.

 

Bonne année 2017
Image : Covi

Mes objectifs pour 2017 (au lieu de résolution).

En cette belle année, j’ai décidé de me fixer des objectifs. Pas des résolutions, mais bien des objectifs. C’est quoi la différence me direz-vous ?

Dans les résolutions il y a, d’après moi, une consonance négative. Une résolution c’est ce que je dois faire même si je n’en ai pas forcément envie, c’est ce truc que je mets sur ma liste à chaque début d’année, chaque début de mois, chaque lundi. C’est un truc qu’on repousse tout le temps à l’année prochaine finalement, parce-que en février on voit déjà qu’on n’a pas réussi à tenir et du coup, c’est foutu pour les 10 mois qui restent. En gros, c’est ce truc qui mine ma confiance en moi…

Alors qu’un objectif a une consonance positive. C’est la cible qu’on souhaite atteindre, c’est la direction qu’on souhaite prendre. C’est nos rêves. C’est ces trucs qui nous prennent aux tripes. Alors oui ça peut faire peur, oui ça peut immobiliser parfois. Mais cette année j’ai envie de me battre pour mes rêves. Et ne plus me laisser faire par mon anxiété immobilisatrice.

En tout premier lieu, mon objectif est de fêter nos 6 ans avec mon Chéri. Wahou ! 6 ans !. L’Amour au centre de mes valeurs, j’avance chaque jour en me réjouissant de l’avoir à mes côtés. C’est un peu bizarre que ce soit un objectif parce qu’en y regardant de plus près, je pourrais le mettre tous les ans. J’ai fait ce choix car c’est notre première année de vie commune et que je veux la réussir. Je veux me lever chaque matin en me rappelant que l’Amour est mon bonheur.

Mon deuxième objectif est de devenir autonome financièrement. Ma vie d’étudiante s’est terminée il y a 3 mois et trouver mon premier poste est une grande étape importante à franchir. J’espère fortement que les petites graines semées en 2016 vont commencer à germer !

Ensuite en troisième objectif je souhaite développer mon réseau. En réalité, je trouve ce mot très vilain. Je pourrais plutôt parler de communauté. Que ce soit pro, perso, pour mon blog. J’ai envie de rencontrer de nouvelles personnes, de nouvelles têtes. J’ai envie de discuter avec les gens de ce qui les passionne et de voir briller dans leurs yeux des petites flammes.

Mon quatrième objectif est de courir 20 km. D’affilé, bien entendu. Ma plus longue distance à ce jour est d’à peine 14km et date de 2014. Mon prochain palier sera de courir 15km (le 12 février si tout se passe bien) et l’entrainement a commencé cette semaine. En espérant que la cheville tienne… J’ai tellement hâte de voir les kilomètres tourner sur le compteur !! Même si pour respecter une progression pas trop brutale (trop tard), je ne devrais courir que 300km vu le peu d’entrainement en 2016. Enfin… tant que ça va…

Mon cinquième objectif est de développer Tendre Bocal. Ce blog si cher à mon cœur. J’hésite encore sur la direction à lui donner. Ce dont je suis sûre, c’est qu’il est là pour vous aider. Et j’espère que vous me suivrez et ferez votre liste d’objectif vous aussi (non, ce n’est pas parce que nous sommes le 6 janvier que c’est foutu pour cette année ! Nan mais…). On en reparle bientôt.

Mon sixième objectif est de bien parler anglais. Et pour cela il faut que j’apprenne du vocabulaire. Je teste des petites méthodes maison, mais ce n’est pas simple. Il faut bien entendu que je parle, ce que je vais faire dans des cafés-conversation et en rencontrant des personnes maîtrisant la langue de Shakespeare.

Mon septième objectif est de re-savoir faire du vélo. Pour éviter la voiture quand je le peux ou gagner du temps sur les trajets à pieds. Il y a longtemps que cela me démange mais cette année j’ai envie de prendre mon envol :-).

Enfin, mon huitième et dernier objectif est de réaliser 50 pompes. D’affilés aussi. Et pas sur les genoux mais bien sur les pieds. Mon record ? 11… Il y a du travail mais ça va le faire. Pourquoi les pompes ? Pour battre Chéri à plate couture. Pour augmenter mon gainage tout en me musclant un peu les bras et les pectoraux. Ne vous fourvoyez pas : le physique, je m’en moque complètement. Tout ce que je veux c’est un peu de force pour ne pas me retrouver à 50 ans à ne plus être capable de monter ma valise dans un train…

Voilà, vous savez tout de mes objectifs pour 2017. J’aimerai tellement en avoir plus, il y a plein de choses que je souhaite mettre en place dans ma vie. Mais huit objectifs c’est plutôt pas mal je trouve, en mettre plus serait une erreur et risque d’abandon et d’échec.

Et le mot de l’année alors ?

Le mot de l’année est un nouvel outils que j’ai découvert grâce à Gaëlle qui tient le blog Super pouvoir pour tous. J’ai appliqué (à peu près) sa méthode et j’ai découvert mon mot de l’année : persévérance. Au passage, j’ai appris que la terminaison du mot s’écrit avec un « a » et non un « e ». Même si cela ne marche pas, j’aurai au moins appris quelque chose !

Alors pourquoi persévérance ? J’ai eu une (nouvelle) baisse d’énergie en fin d’année, due entre autre à une mauvaise nouvelle dans mon entourage. Mais je me rends compte que ces baisses d’énergie sont toujours présentes au même période de ma vie. A un moment, je fini par tout lâcher, par me laisser aller. J’ai besoin de plus de persévérance et je veux avoir ce sentiment de fierté d’accomplir les choses jusqu’au bout. Avoir de la reconnaissance (deuxième de mes valeurs), aussi bien par moi-même que par les autres. J’ai un désir brûlant d’atteindre tous mes objectifs en 2017.

Le dernier objectif et pas des moindres

Je me rends compte en écrivant cet article qu’un objectif n’est pas nommé dans ma liste : celui d’aller vers le zéro déchet. Ce n’est pas un objectif 2017 mais c’est une direction à tendre pour toute ma vie.! J’estime à 60kg nos déchets quotidiens à l’année à ce jour car ma poubelle de 30L me dure pas mal de temps. Je vous détaillerai ça dans un article prochainement. Les premières actions que nous allons mettre en œuvre avec mon Chéri (enfin, surtout moi car cela va concerner la partie cuisine) sont :

  • d’emmener mes déchets compostables chez mon Papa qui habite à 1km (et ne pas les oublier comme j’ai fait hier… argh !) ;
  • de faire un listing des produits frais (légumes et fruits) entrant pour s’assurer que rien ne se perde dans les bacs à légumes (ce qui me fera faire des économies au passage) ;
  • tenir (et suivre !) un planning de nourriture pour le mois, même raisons que précédemment ;
  • peser les déchets quotidiens recyclables type papier/carton, non recyclable et verre créé à partir du 01 janvier pour avoir une idée réelle de ce qui sera jeter en 2017. Une petite analyse du contenu pourra nous aider pour 2018 !

J’espère que ce billet vous inspire et que vous aurez une belle année 2017. Pour ma part, je retrouve l’espoir… A bientôt !

Et vous, vos objectifs pour 2017 ?

Retrouvez-moi sur ma page Facebook , je vais aussi essayer de la tenir un peu plus en 2017.

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s