Comment mettre en place un défi habitude ?

Je viens de signer la réussite d’une deuxième habitude en cinq mois. C’est un record pour ma part. Mieux que toutes les résolutions que j’ai pu prendre ! D’ailleurs, 2016 ne va pas tarder à toucher à sa fin, peut-être que vous êtes partis en quêtes de mieux dormir en 2017, ou bien de faire du sport, promis juré ! Mais au fond de vous il y a ce doute qui persiste, hein ? Je vous explique comment j’ai fait pour me mettre sur la route des bonnes habitudes qui tiennent le coup !

time for change - prendre de nouvelles habitudes
Crédit image : geralt

1ère étape : pourquoi vouloir prendre de bonnes habitudes ?

Les résolutions ont beau être à la mode une fois par an, ce n’est pas parce-que tout le monde autour de vous en prends que vous êtes obligés de faire pareil. Si tout vas bien, pourquoi vouloir changer ? Continuez quand même de lire l’article et partagez-le, on ne sait jamais, un ami pourrait être intéressé !

Mais peut-être que régulièrement vous vous dîtes un truc du genre : « Cette fois-ci, je prend cette habitude une bonne fois pour toute, je m’y tiendrai jusqu’à ma mort »… et que deux semaines plus tard, il n’y a plus personne.

Ce que j’ai fait pour ma part c’est que j’ai écrit ce qui n’allait pas. J’avais l’impression de tourner en rond constamment. De toujours revenir au point de départ, de ne pas avancer. Et quand on prend cinq minutes pour soi pour poser cela, ça fait déjà un bien fou.

Allez-y, prenez un papier et un crayon, je vous attends.

2e étape : le choix de l’habitude

Ensuite, j’ai fait une liste de tout ce que je souhaitais mettre en place dans ma vie. Une liste vertigineuse qui allait de « faire ma vaisselle après chaque repas » à « bien manger » en passant par « bien dormir », « faire du sport régulièrement », « m’occuper de l’aquarium », « méditer tous les jours », « écrire un article toutes les semaines ». Liste non exhaustive. C’est long, très long. Je comprends à présent que vouloir améliorer tous ces aspects de ma vie d’un seul coup ne pouvait pas fonctionner.

C’est le moment : faites votre propre liste.

Parmi toutes ces bonnes habitudes à prendre, j’en ai choisi une. Une et une seule. Regardez dans votre liste celle qui vous semble la plus importante, si une vous parle plus que les autres. Si vous hésitez, essayez de vous imaginer dans votre vie avec cette nouvelle habitude acquise, serez-vous plus heureux, plus serein ? Au pire, faite un bon vieux « plouf plouf ».

C’est vraiment très important de ne choisir qu’une seule habitude à mettre en place car nous ne sommes pas des super héros. Notre cerveau est programmé pour avoir peur des gros changements : calmons-le et faisons des petits pas (kaizen).

 3e étape : attendre.

Vous voulez vraiment mettre cette habitude en route ? Il faudra attendre ! Au moins deux semaine. Cela donne une importance à votre habitude. C’est que vous la voulez vraiment. Bon, je vous avoue avoir un peu triché lors de mon premier défi car c’est difficile d’avoir en tête de faire sa vaisselle après chaque repas et de ne pas la faire. Mais si je ne le faisais pas et bien je ne culpabilisais pas. Ce laps de temps permet de nous donner du temps, justement, pour s’imprégner de notre nouveau « moi ».

 4e étape : définir sa motivation à suivre cette nouvelle habitude

Pendant que vous attendez, vous ne faîtes pas rien pour votre habitude. J’ai personnellement travaillé sur les points suivant :

  • Fixation de la date de début : J0
  • Fixation de la date de fin : 4 semaines plus tard. J’ai pu lire qu’il fallait 21 jours pour acquérir une nouvelle habitude, mais par mesure de sécurité, j’ai pris 4 semaines. A cela j’ajoute une « période d’essai » qui va jusqu’à trois mois après J0. Le but est alors de tester que l’habitude est bien ancrée.

Après avoir noté les dates, il est bien d’écrire un petit paragraphe expliquant pourquoi on veut cette habitude dans notre vie, histoire de rajouter une couche à l’importance qu’on lui donne.

Ensuite, j’ai listé les points suivant:

  • Difficulté : est-ce que cette habitude sera facile ou difficile à mettre en place
  • Motivation(s) principale(s) : deux ou trois mots indiquant les motivations profondes (si cette ligne vous laisse de marbre, il serait peut-être judicieux de revoir l’habitude choisie à l’étape 2)
  • Déclencheur(s) : après quel évènement de votre journée l’habitude doit être prise ?
  • Soutien(s) / Moyen(s) de réussite : ami, conjoint, quelqu’un qui vous rappellera votre engagement, autre.
  • Obstacle(s) : quels obstacles est-ce que vous pourriez rencontrer ?
  • Que faire en cas d’obstacle : qu’est-ce que vous devez faire si vous rencontrer un obstacle ?
  • Mantra : petite phrase sympa pour vous encourager
  • Récompense : attention, pas de récompense alimentaire ! Et pas de grandes récompenses non plus. Pas la peine de s’offrir un voyage au Caraïbes pour avoir tenu quatre semaines à faire la vaisselle après chaque repas… Personnellement je me fixe une récompense qui ne doit pas excéder 20€, et sous 10€ c’est le top.

 

Vous avez déjà de quoi bien travailler. La prochaine fois, nous verrons que faire pendant les quatre premières semaines et la « période d’essai ». Je vous donnerai aussi un exemple de ce que j’ai réalisé et que faire en cas d’échec.

Cette méthode vous parle ?
Ou bien vous trouvez ça obscure ?
Dîtes-moi tout en commentaire

Et n’oubliez pas d’aimer ma page Facebook pour avoir la suite de l’article !

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s