Un an sans shampooing classique

Je commence mon coming out d’une année sans. Je commence avec le shampooing puisque c’est la première chose que j’ai commencé par arrêté. Mon dernier shampooing conventionnel date du 06 août 2015. La transition a été plutôt rapide et facile, c’est donc sans aucun regret que je me passe de shampooing. Je vous dévoile tout aujourd’hui.

un an sans shampooingLe dernier shampooing : pourquoi ?

Je suis tombée sur des articles qui parlaient de no-poo, pourquoi toutes ces filles avaient arrêté le shampooing. Les parabens et les silicones étaient les premiers en ligne de mires avec respectivement des problèmes hormonaux pour les premiers et des problèmes environnementaux pour les seconds.

De plus, le Sodium Lauryl Sulfate, cet agent bien utile pour faire mousser un maximum nos chers produits « tout doux » est en réalité hyper agressif contre le cuir chevelu. Tout doux, ils n’en portent que le nom. J’ai compris pourquoi je devais me laver les cheveux tous les deux jours, pourquoi je devais me batailler contre mon méchant sébum. Le sébum n’est pas méchant, au contraire, il est là pour nous protéger.

Les avantages de se passer de shampooing conventionnel :

  • une meilleure santé hormonale
  • un geste pour l’environnement
  • une réduction de la fréquence des lavages et par conséquent :
    • une économie d’eau
    • une économie d’électricité pour faire chauffer l’eau
    • une économie sur la quantité de produit à acheter
    • plus de temps pour faire autre chose

Mes finances et moi, on a dit oui !

Chéri se moquait toujours de moi avec mon shampooing, mon après shampooing, mon après-après-shampooing, mon après-après-après shampooing… ce temps est révolu !

Arrêter le shampooing, oui mais comment ?

J’ai lu l’article incontournable en la matière d’Ophélie du blog Antigone XXI. J’avoue que je n’ai pas eu la patience de faire toutes les étapes (pas bien ?). L’étape une par exemple, qui veux que nous espacions les shampooings. J’ai cesser d’utiliser mon shampooing sans essayer de les espacer. Je suis du genre à tout vouloir tout de suite et cette cause n’aura pas échapper à la règle. Et je n’ai pas encore eu l’occasion de passer à l’étape 4, un mois sans me laver les cheveux du tout est pour le moment contradictoire avec ma vie sociale. Mais dans quelques temps, pourquoi pas…

Au début de ma transition j’ai utilisé la recette d’Ophélie avec le bicarbonate. Mais mon cuir chevelu n’a pas vraiment aimé et j’ai eu pas mal de pellicule. Je suis alors rapidement passé au shampooing à l’œuf avec la recette donnée par Juliette du blog Le blog du cheveu. J’ai été conquise par cette recette. Chéri un peu moins, je vous expliquerai plus bas pourquoi.

Le résultat ?

Alors, on ne va pas se mentir, une fois que nos cheveux ne sont plus alimentés par les silicones qui cachent la misère, on découvre un vrai désastre. Le tout c’est de bien se rappeler que cela est provisoire et qu’il ne faut surtout pas retourner à l’ancienne méthode. Ma mère qui me fait souvent des remarques sur mes cheveux m’a d’ailleurs dit qu’ils étaient franchement pas terribles. Et la connaissant, elle est restée gentille dans ses propos.

J’ai tenu le coup et aujourd’hui mes cheveux sont plus beaux que jamais. Ils sont tombés comme a leur habitude au cœur de l’hiver mais le stress des études et de ne pas avoir de réponse pour le stage y a sûrement beaucoup joué. D’ailleurs, le jour où j’ai su que j’étais prise en stage, mes cheveux ont cessé de tomber et ils sont devenus beaucoup plus fort.

Mes cheveux regraissent beaucoup moins vite qu’avant. J’avais l’habitude de me laver les cheveux le soir. Si au deuxième soir je décidais de sauter le shampooing, mes cheveux étaient très sales le lendemain matin. Aujourd’hui je me lave les cheveux tous les dimanches matin. Pour être tout à fait honnête, un lavage un peu avant ne leur ferait pas de mal mais j’ai un peu la flemme. Il faudrait que je creuse sur les petites choses que je peux améliorer (et qui vont alimenter ma liste de bonnes habitudes à prendre) comme bien me brosser les cheveux tous les soirs ou encore bien laver ma brosse à cheveux (voire même la changer car elle commence à être un peu foutue).

Quels moyens de lavages ?

Aujourd’hui j’utilise exclusivement un shampooing à l’œuf. La recette est simple comme bonjour :

  • un jaune d’oeuf (pas le blanc si vous rincer à l’eau tiède ou chaude car vous risquez quelques problèmes de cuisson)
  • 6 ou 7 gouttes d’huile essentielle, pour moi c’est de la lavande car j’avais des pellicules mais maintenant que le problème est résolu je devrais peut-être songer à essayer autre chose.
  • un peu d’eau pour diluer le tout

Au final on obtient environ 250ml de cette mixture. Je la mets dans une bouteille plastique que j’avais piqué à ma mère car elle a un « bouchon-biberon » (je ne sais pas comment cela s’appelle mais vous voyez bien…). C’est bien pratique mais je reste peu fan du plastique alors il me faudrait une nouvelle solution. A réfléchir donc. La mixture ne se garde que le temps du shampooing et il faut bien laver la bouteille après pour éviter le développement d’une nouvelle vie dans la salle de bain.

Après j’utilise du vinaigre de cidre, au même dosage que dans la recette d’Ophélie. J’ai préparer une bouteille complète mais cela est un peu trop. En effet, dimanche j’ai eu un problème de développement de la mère de vinaigre et c’est vraiment pas cool dans les cheveux ! Le vinaigre reste indispensable sur les longueurs pour atténuer l’odeur de l’œuf. J’ai un Chéri qui n’aime pas les œufs et il sait me dire de sa manière très subtile quand je sens l’œuf. Bon sinon c’est bien le seul à me faire la remarque, faut vraiment qu’il plonge son nez dans mes cheveux. Même ma mère ne m’a jamais rien dit, c’est pour dire…

Après passage de cette mixture, mes cheveux sont hyper légers ! Un vrai régal, je ne me lasse pas de les regarder et je dis beaucoup « qu’ils sont beaux mes cheveux » ou « ah ! j’aime mes cheveux »

Avant de pouvoir faire mes lavages seulement le dimanche matin, j’utilisais également des shampooing à l’argile liquide puis solide. Dans les deux cas j’ai rencontré des problèmes car mes cheveux restaient poisseux malgré un rinçage conséquent. Ceci avait lieu que je mette très peu ou beaucoup de shampooing. Je n’ai jamais compris pourquoi. Si vous vous savez, dîtes moi tout en commentaire.

L’eau toute seule n’est pas assez efficace non plus mais j’attends peut-être trop longtemps pour que cela le soit.

Voilà pour mon expérience sans les shampooing vendus dans le commerce. J’en ai profité pour arrêter les gels douches aussi, car ils sont dans la même veine. Et on ne me dit pas que je pue non plus…

Et vous, comment lavez-vous vos cheveux ?

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s